Les moulins de Saint-Blaise

Back

Mise à jour
31 Jan 2017

Back

Famille Dardel


Moulin

Click

Les images de cette page sont extraites pour la plupart d'un fascicule publié en 1979 par le Dr. Olivier Clottu : "Les anciens moulins de Saint-Blaise et autres engins", Éditions du 3 février, Saint-Blaise. Il y avait plusieurs moulins, mais les illustrations du moulin du gru et du moulin du bas sont de mauvaise qualité; je n'ai donc retenu que celles du moulin du haut, et une seule image du moulin du milieu.

L'un des premiers documents mentionnant le nom de Dardel est celui qui attribue, en 1513, la concession des moulins de Saint-Blaise à notre ancêtre Jehan. C'est dans un de ces moulins qu'il fournissait le pain de Saint-Blaise, et nombre de ses descendants lui succédèrent. Il semble que les Dardel aient surtout géré le moulin du bas.

Voir ailleurs le texte de cet acte et quelques autres détails.

Voir aussi l'article sur les moulins de Saint-Blaise rédigé par Renaud de Montmollin en 2013 (PDF).

Cliquez sur chaque image réduite pour la voir en plus grand format.

Moulin Le moulin du milieu vers 1800
Par Rose Dardel, fille du doyen David Dardel.
Moulin Le moulin du haut vers 1830
Dessin de Suzanne Châtelain (1809-1860) d'après F.W. Moritz.
Au fond, on voit le clocher caractéristique de l'église de Saint-Blaise.
Moulin Le moulin du haut en 1871
Huile de Jules Jacot Guillarmod.
Musée des Beaux-Arts, Neuchâtel.
Il y a trois roues. On voit de la glace sur les chenaux d'amenée d'eau, mais il y a apparemment de l'eau dans l'abreuvoir.
Moulin Le moulin du haut en 1898
Avec le char de légumes de la famille Nydegger.
Photo de Louis-Alexandre de Dardel, archives de l'État, Neuchâtel.
Moulin Mécanisme du moulin hydraulique
La pièce D est appelée lanterne, et la pièce F anille. Cette anille reçoit dans son trou carré l'axe que fait tourner la lanterne, et les bras de l'anille sont incrustées dans la meule courante H. Ouvrez l'image dans une nouvelle fenêtre pour mieux voir.
Voir aussi (avec des photos) les moulins de Jehan Dardel.
Moulin Le moulin du haut en 1900
Vu sous un autre angle: la roue est à droite de l'image.
Le meunier (Jean Zwinggi) est devant sa porte.
Archives communales de Saint-Blaise.
Moulin Le moulin du haut après 1905
Une carte postale datant d'une centaine d'années.
Moulin Le moulin du haut de nos jours
La roue a été refaite en 1979.
Moulin Les meuniers vers 1910
De gauche à droite: Charles Nydegger (1889-1935), Jean Zwinggi (1857-1917) et son fils Jean Zwinggi.
Archives de l'Êtat, Neuchâtel.
Moulin La dernière meunière, en 1920
Augusta Böhlen-Zwinggi (1900-1969).
Moulin Emblème de François Dardel, 1590
L'emblème gravé sur un linteau comporte une anille (voir "mécanisme", ci-dessus).
Moulin Fontaine du millénaire
Statue de Mario Botta

Cette statue a été créée en 2011 pour la célébration du millième anniversaire du village de Saint-Blaise. Cliquer pour la voir en grand. Elle est spectaculaire.

Blason de Saint-Blaise Enfin, le fond de cette page reproduit les armoiries du village de Saint-Blaise, qui se décrivent en langage héraldique de la façon suivante : Parti, au premier de gueules à l'image de Saint Blaise, au second, coupé d'azur à la croix d'or, et d'argent à la roue de moulin de sable. Saint Blaise tient la crosse épiscopale et le peigne à carder, instrument de son martyre. La croix d'or sur fond d'azur (évoquant étrangement le drapeau suédois actuel) est en fait celle des chevaliers de Saint-Blaise en Arménie, et enfin la roue de moulin rappelle que la meunerie a été l'activité principale du village durant des siècles. Cliquer l'image de gauche. Moulin Sceau de la paroisse catholique de Saint-Blaise
L'anille est aussi visible sous l'effigie du saint.


Famille Dardel


Site map